Association Embrun (Hautes-Alpes)

Rechercher...
Nom d'utilisateur
Mot de passe
Se connecter
Associations
Accueil
Sportives
Culturelles
Solidarité
Retour
«Le Chœur du Roc » fête les « Nuits d’Amnesty ».
Date : 26-10-10 Nb fois Vu:1800

Dimanche 31 octobre, à 17h.  à Baratier, salle « La Baratonne », la chorale« Le Choeur du Roc » donnera un concert (participation libre) au profit d’Amnesty .

« Les Nuits d’Amnesty » sont, depuis plusieurs années, un évènement national ; les deux dernières semaines d’octobre, dans plus de 150 villes, le monde des artistes met sur le devant de la scène les Droits Humains et permet à chacun de devenir de véritables acteurs dans cette lutte pour un monde meilleur et plus juste.




 «Le  Chœur du Roc » fête les « Nuits d’Amnesty ».

 

Dimanche 31 octobre, à 17h.  à Baratier, salle « La Baratonne », la chorale

« Le Choeur du Roc » donnera un concert (participation libre) au profit d’Amnesty .

« Les Nuits d’Amnesty » sont, depuis plusieurs années, un évènement national ; les deux dernières semaines d’octobre, dans plus de 150 villes, le monde des artistes met sur le devant de la scène les Droits Humains et permet à chacun de devenir de véritables acteurs dans cette lutte pour un monde meilleur et plus juste.

Pour faire vivre ce moment de joie et d’espoir, le chef de chœur, Esther Allan, a mis au point un programme varié des plus séduisants qui nous fera voyager dans l’espace et le temps.

Nous serons tour à tour émus par d’anciennes chansons écossaises comme  « Bring back my bonnie to me », surpris et charmés par les cocasses mots d’amour de « Violoncelle », poème de Brice Homs, fascinés par “Wassilis, l’enfant grec”qui retient le vent pour en faire des chansons, et, bien souvent, transportés par de magnifiques negro-spirituals  comme« Freedom » ou « Rock my soul ».

Bref, une belle fin d’après-midi en perspective et une belle occasion de soutenir Amnesty International.

Le plus beau des mercis à nos généreux donateurs est certainement  ce court extrait d’une lettre envoyée par un résident britannique, détenu pendant plus de quatre ans à Guantanamo et finalement libéré : « Je souhaite remercier Amnesty International. Je pense sincèrement que sans l’intervention immédiate d’Amnesty sur notre cas au cours des jours extrêmement durs qui ont suivi notre arrestation en Gambie, nous serions probablement morts maintenant ».

 


Réalisation Accesimmo - Hébergé par KEL'Internet - Sociétés du Groupe KEL Référencé par le guide des Hautes-Alpes